Revue de presse : en juin, Mont-Fleuri fêtait les 80 ans de l’OrsacOrsac Mont-Fleuri - L'Air du Temps - Publié le 09/11/2018

Le quotidien Nice Matin a consacré une pleine page à la manifestation organisée par Mont-Fleuri pour les 80 ans de l’Orsac. Le 14 juin dernier, des représentants de l’Orsac, les salariés et des professionnels « amis » s’étaient déplacés pour l’occasion, de même que Yvan Denion, délégué départemental de l’Agence régionale de santé.

Avant d’être un centre de soins de suite et de réadaptation, Mont-fleuri était à l’origine une maison de convalescence ouverte en 1954 ; elle complétait le Mont-Fleuri « maison de retraite » créé l’année précédente pour les Russes âgés apatrides (suite à la révolution de 1917). Les deux établissements n’ont pas cessé d’évoluer depuis. Le centre de médecine physique et réadaptation Mont-Fleuri a été certifié pour 6 ans en fin d’année 2015 sans réserve ni recommandation par la Haute autorité de santé, preuve de la qualité de ses prestations. Le maire de Grasse Jérôme Viaud expliquait la longévité de Mont-Fleuri et de l’Orsac par « la volonté d’innover, par la motivation et le professionnalisme des équipes et par une gestion rigoureuse assurée par les directions successives ». Le président de l’Orsac a quant à lui remercié le conseil départemental pour avoir co-financé l’acquisition d’un exosquelette d’assistance et de réadaptation à la marche. Il est utilisé pour des patients présentant de lourds déficits locomoteurs.

Après les discours, un parcours extérieur de réadaptation à la marche a été inauguré : il a été conçu par l’équipe de rééducateurs pour permettre aux patients de se réadapter à la marche sur des cheminements en sable, en gravier ou avec des marches

Le président de l’Orsac Jean-Claude Michelon était présent aux côtés du directeur Benoît de Sermet et de son adjoint Jean Tessier.

Le parcours extérieur a été aménagé à la manière d’un jardin semé de fleurs et de plantes aromatiques.