L’éducateur sportif des Passerelles témoigne lors de la Journée française de l’épilepsieLes Passerelles de la Dombes - Publié le 06/12/2018

Lyon accueillait cette année les Journées françaises de l’épilepsie, du 16 au 19 octobre 2018. Richard Dumontois, éducateur sportif des Passerelles de la Dombes, avait été invité à participer à une table ronde intitulée « Il n’y a pas que les médicaments pour aller mieux ». Elle abordait la pratique de la méditation, les séjours de vacances adaptées, les forums de soutien entre familles et bien sûr le sport. Richard Dumontois témoignait des bénéfices de cette pratique pour les résidents du foyer: ils y gagnent du bien-être et une réduction du stress et donc des épisodes de crise ; ils y gagnent aussi en terme d’estime de soi et de socialisation. Du fait de la maladie, R.Dumontois leur propose une alternance de moments d’activités et de repos et privilégie des sports comme la randonnée. Les résidents peuvent pratiquer une activité sportive tous les jours s’ils le souhaitent, la règle étant deux fois par semaine au minimum.

Pour en savoir plus : un compte-rendu de la 3e journée des JFE (la journée associative du 19 octobre) est en ligne sur le site de l’EFAPPE (fédération d’associations de personnes handicapées par des épilepsies sévères). Cliquez ici, sur efappe.epilepsies.fr

 

 

 

Richard Dumontois, éducateur sportif, a présenté aux 150 participants le travail mené quotidiennement avec les résidents des Passerelles de la Dombes. (@Bernard Thomas)