Le projet « mourir comme à la maison » lauréat de la Fondation de FranceLe Mas des Champs - Publié le 09/07/2018

L’équipe du médecin gériatre Isabelle Moulian a voulu que les patients en fin de vie bénéficient d’un maximum de confort et de réconfort, dans une atmosphère empreinte de douceur. Le Mas des Champs a donc aménagé quatre chambres permettant d’apporter des soins annexes et d’adoucir le quotidien des personnes et de leur famille. « Le projet « mourir comme à la maison » nous tient à cœur parce qu’il montre toute l’ambition et le dévouement du personnel soignant », explique le médecin du Mas des Champs. Ce projet a été en mai lauréat d’un coup de coeur de la Fondation de la France.

Les chambres, climatisées depuis début juillet, ont été équipées d’un lecteur CD, pour écouter de la musique; la douche au lit et les massages-détente, la réflexologie et le shiatsu sont des moments privilégiés qui peuvent être améliorés par la luminothérapie et les huiles essentielles, dont les vertus sont reconnues. Grâce à de petits frigos, les familles peuvent apporter ce que désire manger le patient, qui peut en profiter quand il en a envie. Grâce à un lit d’appoint, les proches peuvent être présents dans les derniers jours.

Avec de petites choses, on peut faire de grandes choses: c’est donc sur ce principe que l’aménagement des chambres et les soins complémentaires ont été pensés. Ils ménagent des moments de partage importants, qui mettent un moment la maladie et l’établissement entre parenthèses pour se sentir « presque » comme à la maison. « L’apport d’un supplément d’âme est indispensable. »

Le dr Moulian reçoit le trophée Coup de coeur de la Fondation Henri Babouin-Jaubert, sous l’égide de la Fondation de France.